Tutos

Le partage de ce que j'ai fais, si cela peut vous aider.

Et si vous réalisez quelque chose avec, votre photo sera toujours bienvenue!

Pouf.................Max

Pouf ……….Max

Dimensions finies, environ 150cm au carré et c’est pour mon Max !

Fournitures :

Pour le dessus : Tissu Cotonnade épaisse, 2 carrés de 1.50m (ou autre tissu d’ameublement, store…)

Pour l’intérieur : Tissu doublure coton 1.50mx2.80m

Une fermeture Zip de 75 cm à gros maillon

Billes de polystyrène 2 mm, 340 litres (sur le site il y a un calcul du volume nécessaire selon la grandeur du pouf)

http://www.billes-de-polystyrene.com/?gclid=Cj0KEQiA0L_FBRDMmaCTw5nxm-ABEiQABn-VqeAOwdSvM9stGApCAKkCTyAL3erm4mXbarRC6KiO7S4aAkRe8P8HAQ

 

Matériel :

Découd-vite, épingles.

Machine à coudre, pied fermeture éclair et pied normal.

 

Réalisation housse externe:

1. Préparation des carrés en réajustant la coupe dans les tissus souvent mal coupés. J’ai acheté ici chez Mondial tissus une cotonnade en promo pas mal du tout, en variant un rouge et un noir.

Plier un des tissus en deux en mettant bord à bord côté lisière, épingler et tracer la perpendiculaire avec une équerre de maçonnerie puis, comme mon tissu est en 150 cm de large, je coupe à 150 cm pour avoir un carré. Je laisse épingler et je le pose sur une chaise à côté.

                                                1 9

Je plie de la même façon mon second tissu et je l’épingle. Je place dessus mon premier tissu coupé et j’épingle les quatre épaisseurs. Il suffit de couper exactement au premier tissu pour avoir deux carrés identiques.

2. Retirer les épingles et repasser les carrés pour maintenir l’apprêt.

3. Poser les carrés coupés bord à bord, endroit contre endroit et épingler côté lisière. Coudre deux fois sur tout le côté de la lisière. Repasser la couture en écartant les bords bien à plat.

                                     2 9

4. Epingler la fermeture éclair au milieu de cette couture, en centrant le milieu du zip sur la couture et en mettant le chariot vers l’intérieur (quand on retournera, il sera vers l’extérieur). Bâtir pour que cela tienne bien puis coudre les deux côtés de la fermeture sur l’envers de la housse en ayant mis le pied fermeture sur la machine.

                             3 6                      4 6

5. Retourner l’ouvrage et ouvrir la couture au découd-vite sur la hauteur de la fermeture en prenant soin de retirer tous les bouts de fil coupé. Fixer le bord supérieur de la fermeture, côté chariot, sur l’endroit.

                   5 4

6. Descendre un peu la fermeture éclair pour pouvoir l’ouvrir par l’envers mais quand même maintenir les tissus et épingler bord à bord, endroit contre endroit, les trois côtés restants du carré. Piquer l’ensemble deux fois (pour la solidité) avec le pied machine normal et surfiler les bords qui n’ont pas de lisière. Couper les angles, ouvrir la fermeture zip complètement et retourner la housse, puis repassage.

                    6 5                     7 5

Réalisation coussin intérieur :

J’ai pris une grande largeur de tissu doublure coton (en 280), pour faciliter le travail. ( on peut aussi utiliser des vieux draps)

1 : Mettre le tissu bord à bord, endroit contre endroit en superposant les lisières. Epingler les trois côtés, surfiler et coudre d’abord les deux côtés lisières (deux fois pour la solidité).

2 : Coudre le dernier côté (toujours deux fois !) en laissant une ouverture assez large pour pouvoir charger le rembourrage. J’ai laissé environ 40 cm.

             8 4

3 : Enfiler cette doublure dans la première housse en laissant dépasser l’ouverture non cousue par la fermeture éclair et….patiemment (heu !!!  Je râle un peu…) charger  les billes de 2mm pour faire le pouf. Inutile de retourner la housse intérieure car ce sera mieux pour coudre une fois bourrée. Pour remplir, je me sers du dossier d’une chaise en posant les deux housses sur le dossier.

Alors oui, il y en a partout et çà colle car étlectrostatique et c'est le plus casse pied à faire !!!!!

4 : Quand la housse intérieur est pleine, Couture totale de l’ouverture  pratiquée.

on peut l'utiliser en siège,  très confortable car çà prend la forme

                   Pouf 1 Il manque le sourire car bien sur, il avait autre chose à faire !!

 

Ou en coussin pour se  vautrer !

             Pouf 2

 Et voilou pour mon Max, un  pouf géant.....de 8 KG !

 

 

 

 

 

Patch Fondation papier

 

Pour guider Nicole.......et tout le monde, je vous montre aujourd'hui comment commencer un patch géométique (à la machine) sans trop de mal, j'espère que cela vous fera envie d'en réaliser plein, plein, plein selon vos humeurs.

Paper foundation, paper piecing...il y a plein de technique,de modèle et d'exemple sur la toile.

On se sert de papier sur lequel on a mis son gabarit, donc ici un fichier que l'on réédite sur du papier imprimante normal(pas trop épais).

Chacun fera la dimension voulue, le module de base est un carré de 21 cm de côté, coutures comprises.

J'ai fais ici en exemple, une figure de carrés inscriptibles dans d'autres carrés pour avoir de jolies pointes.

Marche à suivre pour traçage du gabarit:

 Un carré de 21 cm, je marque mes angles de chaque côté à 7 cm, je joins et refais un carré inscrit

 Je marque idem sur ce nouveau carré à 6 cm et pareil, angle + carré inscrit. Je recommence à 4 cm puis à 3 cm et enfin à 2 cm.

Pour faciliter le travail, je grise ce qui sera de la même couleur(mais chacun est libre de faire marcher son imagination)et je marque mes numéros de pièces en partant du milieu.Voilà ce que cela donne.

                                                Fichier PDF pour essai: ( pardon pour les coulures d'encre ...)

Paper found001paper-found001.pdf (687.07 Ko)

Marche à suivre pour montage:

Matériel: une règle graduée, une roulette de coupe....et du tissu ( des chutes ou des bouts)

On s'édite plusieurs gabarits,on peut ainsi en réaliser plusieurs carrés à la suite.

L'endroit du carré de tissu sera l'envers du dessin-gabarit.

On prend un bout de tissu pour la pièce centale n°1 et on l'épingle sur l'envers du papier.

Ph 1 Ph 2

On replie le papier sur les lignes et vers soi pour dégager la ,pièce de tissu sur l'envers et couper la forme de la pièce à 1 cm( les reserves de couture), et c'est parti !!

Ph 3 Ph 4

 

On plie le papier au trait, toujours vers soi  pour la pièce n°2 et on pose le bout de tissu, endroit contre endroit sur la pièce n°1, du côté non imprimé, au ras de cette pièce coupée à la forme. 

Ouf, photo pour expliquer et clarifier !! Je vous la mets à l'envers pour mieux voir.

         Ph 5

 

Rabaisser le papier vers la machine et coudre sur le trait( côté imprimé). Il suffit de suivre le tracé pour que ce soit droit.

Ph 6 Ph 7

Retourner l'ensemble et rabattre la pièce de tissu n°2 en lissant avec l'ongle pour l'étendre, épingler.

On continue, même chose avec la pièce n°3............ jusqu'à la 45.

A chaque fois, avant de passer à la suivante, lissage à l'ongle de la couture et épinglage de la nouvelle pièce en prenant l'épingle placée sur le rang d'avant, la couture maintient les pièces montées antérieurement.

Les épingles se déplacent au fur et à mesure du montage

Ph 8

Et on n'oublie pas de rabattre sur la ligne à chaque pièce supplémentaire pour couper à 1 cm de la ligne droite, le tissu excédentaire. Il y a plusieurs épaisseurs mais tout se tient.

 Ph 9 Ph 10

On varie les tissus, on faisant attention de bien prendre la même couleur pour les pièces grisées (ou pas!)

Quand tout est assemblé, repassage sur le côté endroit des tissus pour bien aplatir les coutures( Ne pas hésiter à mettre la vapeur, çà ramolli le papier) Couper les excédents pour faire un carré de 21 cm de côté.

Ph 11 Ph 12

On retire maintenant le gabarit papier sur la couture en mettant bien son doigt à ras pour découper sans abimer le montage.

   Ph 13

Et voilà ce que çà donne ( Envers/ Endroit)

Ph 14 Ph 15

Il suffit se monter après ces modules pour arriver à la grandeur désirée et surtout choisir ses tissus pour réaliser le patch à son goût.

 

Au boulot Nicole...........et les autres!

 

 

Patchwork montage triangle

 Technique triangle pour patchwork

J'ai trouvé "un truc" pour monter des triangles  sans réfléchir au décentrage de couture car sinon c'est la galère.

Je vous le joins en photos fait sur papier (mais bien sur, on fait l'assemblage des tissus désirés):

Et de 1, je coupe deux carrés de 21 cm de côtés posés endroit contre endroit et que j'assemble sur les quatre bords à distance de pied de biche.

                       1 8

Et de 2, je coupe vis à vis des coutures, médianes et diagonales, j'ai 8 modules.

                      2 8

Et de 3, j'ouvre en lissant avec l'ongle sur la couture pour l'aplatir et  j'assemble mes modules 2 à 2 pour faire un motif carré en mettant bien les pointes en face!!

                     3 5             4 5

 

Finito!!

 

Poncho

   

                                          Tuto Poncho  (adulte)

Très mode, Tuto tout simple pour faire un poncho rigolo et pas cher.

Bien sûr, la réalisation peut se faire avec un beau tissu polaire ou couverture…. le principe sera le même.

                          Le poncho réalisé sera ici dissymétrique car je pars d’un rectangle (pour faire un rendu symétrique, il faut partir d’un carré)

Fournitures :

Un plaid en polaire, 125x150 cm (ici à 3.99€, à voir selon la qualité désirée et pas besoin de surfilage de cette matière)

1.10m de ruban sergé.

                                         

         1 7   1bis

Coupe :

Pliage en quatre et à 13 cm en partant de l’angle, je marque la diagonale que je coupe.

Le ruban est coupé en deux, un morceau de 30 cm et un de 80 cm.

      2 7    3 4    4 4

Montage :

Pointe centrale.

Je récupère cette pointe et je coupe à nouveau sur la diagonale.

     5 3

J’assemble les deux triangles à la machine à coudre sur les deux côtés de l’angle droit, à une largeur de pied de biche.

    6 4

Je coupe la pointe formée et je retourne  sur l’endroit. Je place des épingles pour maintenir le montage et je surpique sur l’endroit,  l’angle droit pour ne pas que ça bouge.

Je coupe les morceaux angles qui dépassent et je monte trois boutons de récupération sur le devant, en prenant soin de le faire sur la première épaisseur.

    8 3    9 4    10 3

Je prends le petit morceau de ruban et je trace une ligne à  5 mm. J’épingle dessus la diagonale de mon demi carré et je le bâti. Sur l’endroit du morceau, je pique la partie basse du ruban (vers la pointe)

    11 2    12 2

Je rabats les bouts de ruban qui dépassent vers l’intérieur et je les pique sur le côté endroit, dans la première ligne de couture.

    14 3

Corps du poncho.

J’épingle le ruban au ras de l’ouverture centrale en le laissant dépassé sur le devant et en le rabattant à chaque angle du col.

    15 2    16 2    17 3   

Je bâti les deux côtés de ruban et je place les bouts de devant avec une épingle, en les rentrant vers le décolleté.

    18 3

Je pique ce ruban à la couverture, en haut et en bas.

    19 1

Je place la petite bavette sur le devant et je pique en haut, à ras du décolleté et en bas dans la piqûre précédente.

    20

 Poncho finito !

                      21

Snood modèle adulte

                                            Tuto Snood (Tour de cou adulte).

 

         Mon mari est paysan donc beaucoup de tracteur et souvent il fait frisquet.

La cagoule c’est vraiment moche et en général, il a un bonnet mais toujours froid au cou . Alors pour éviter l’écharpe qui est dangereuse avec les machines et qui se défait tout le temps, je lui ai fait un « SNOOD ». C’est pas mal aussi pour les chasseurs et les gens qui travaillent dehors, une épaisseur sous la veste pour bien bloquer le froid.

                                 Tissu : Deux sortes, un genre polaire ou lainage doux, un coton imprimé (ou pas !).

Je coupe un rectangle dans chaque sorte de tissu, ici format adulte 75cm x 55 cm.

Pour des enfants, il suffit de réduire les rectangles selon les âges.

Coupe et Montage :

Pose des rectangles l’un sur l’autre, endroit contre endroit .Faire la couture à une largeur de pied de biche du bord  + le surfilage sur un des grands côtés.

             Rectangle

Ouverture du travail dans le sens de la hauteur, la couture faite devient centrale.

                                                           Couture centrale

Plier l’ouvrage l’un sur l’autre, endroit contre endroit en superposant bien la couture centrale. Epingler les grands côtés, çà fait comme un grand tube. Couture, toujours à une largeur de pied de biche + surfilage.

                    Tube

Replier  les rectangles tubes, le haut sur le bas. L’ouvrage se met à l’endroit. Epingler les deux tissus ensemble à l’endroit de ce qui était la couture centrale et piquer les à une largeur de pied de biche pour ne pas que ça bouge.

                                                                                                                                                      Couture

En bas, bien lisser les tissus pour qu’ils se superposent parfaitement, les épingler pour que cela tienne l’ensemble et laisser les épingles en place tant que le bas n’est pas cousu. Marquer l’endroit de chaque tissu à 1.5 cm et rabattre le tissu vers l’intérieur à cette ligne en bâtissant chaque tissu.

             Marquage    Rentre    Bati

Mettre les deux épaisseurs bord à bord, épingler et coudre deux fois, une fois à ras du bord, l’autre fois à une largeur de pied de biche.

                              Bas 1

Retirer les fils de bâti et les épingles sinon il va vous dire que ça pique………… Le réglage de la hauteur se fait en le pliant selon l’envie ou le besoin, voilou !

 

                                                                     Snood

 

 

 

 

 

 

noeud plat

Idée du jour,

Je "customise" un tee shirt uni avec un noeud plat. On peut aussi passer un élastique dedans pour faire un noeud papillon pour les enfants.

Dans un tissu de récupération bien sur (!!!), je coupe une bande de 52 cm de long sur 10 cm de large.

Je la divise en trois dans le sens de la longueur, une de 24 cm, une de 18 cm, il me reste 10 cm.

                                                       Bandes 

Je rabats endroit contre endroit dans le sens de la longueur, et je couds sur le bord.

                                                     Coutures 1   Coutures

Je retourne sur l'endroit et je place la couture au milieu. Repassage.

                                                    Pli

Pliage de chaque grand rectangle l'un sur l'autre et je place une épingle pour marquer le milieu. Superposition des deux grands rectangles dépliés, en superposant les deux épingles centrales.

             Milieu           2 rect           Montage            

J'épingle toutes les épaisseurs et après avoir tracé le milieu à la craie, je pique.

            Couture base

Je prend le dernier rectangle qui sera mon centre. Placer les petits côtés l'un sur l'autre et les coudre. Glisser les deux autres rectangles dedans et bloquer par des petits points à l'arrière.

Et voilou le noeud plat               Fin 1   que j'ai monté sur un tee-shirt          T shirt 1

                                                   

 

 

 

                                                      

 

Tuto tee shirt Homme

 

C'est le week end............... j'essaye mon nouveau jouet, la surjeteuse !

Un Tee-shirt Homme en 5 étapes.

J’ai un fait un patron avec un vieux tee-shirt (autre article).

Pour une taille XXXL :

 Tissu jersey en 145cm,  il faut 1,20 mètre, et pour les épaules  environ 45cm de galon  genre « Celebrate ».

Cutter rotatif, surjeteuse et machine à coudre.

Prix de revient  entre 10€  et 15 € selon les tissus.

https://www.tissus.net/tissus-jersey.html?page=2

 

ETAPE 1 : Coupe des pièces.

Repassage du tissu. Marquer le milieu du tissu avec une épingle et rabattre endroit contre endroit, chaque côté vers  le milieu (pour distinguer endroit et envers sur du jersey, l’envers « roulotte »).Je pose mes pièces dos et devant côté pliure de chaque côté, dans le droit fils (sens du jersey). Découpage au cutter rotatif (c’est plus facile pour couper les emmanchures et l’encolure).

             1 2

 

Repositionner le tissu en rabattant un côté vers l’intérieur, de la largeur de la manche. Epingler le patron de la manche en mettant bien la hauteur dans le sens droit fil. Couper les deux épaisseurs pour faire deux manches. L’autre partie servira pour le col.

           2 2

ETAPE 2 : Coutures des épaules.

Prendre les pièces devant et dos. Retirer les épingles et poser les, endroit contre endroit (je range mon patron pour le prochain !!).Epingler en même temps que les deux morceaux, le galon  de 9 mm de largeur (pour personnaliser, j’en ai choisi un à pois, j’adore ça !) afin de rigidifier la couture puis surjeter les trois épaisseurs ensemble.

3 2  4 2

Attention à bien retirer les épingles au fur et à mesure avant de les passer à la surjeteuse. A la fin, couper les excédents de galon éventuels de chaque côté.

ETAPE 3 : Pose des manches.

Surjeter le bord extérieur de chaque manche et faire un retour de 2 cm  vers l’envers, piquer à la machine, une première couture à la largeur du pied de biche vis-à-vis du bord, une deuxième à ras du rabat intérieur.

En mettant bord à bord les côtés, mettre une épingle en haut de la manche pour marquer le milieu.

        6 2

Poser sur une table le montage dos/devant, endroit vers le haut et placer une manche dessus, endroit contre endroit, en faisant coïncider l’épingle du milieu de manche avec  la couture de l’épaule.  Epingler et  surjeter l’ensemble (toujours en retirant les épingles de maintien avant de passer à la machine.

       7 2

Même chose pour l’autre manche.

 

ETAPE 4 : Pose du col.

Je mesure bien mon encolure avec un mètre souple de couturière. Placer d’abord les coutures des épaules l’une contre l’autre en pliant l’ouvrage. Piquer une épingle à la pliure coté dos et côté devant afin de marquer les milieux et mesurer.

Ici, j’ai 25.5 cm pour le dos et 37 cm pour le devant soit 25.5+37= 62.5cm (ouf !!) mais il faut tenir compte de l’élasticité du jersey et que le col se tienne.

Pour le calcul de métrage de la bande d’encolure, un grand merci à Wenda pour le tuto et la formule magique…..(et un montage à la japonaise si c’est pour un tee-shirt féminin).

http://www.aiguillealouest.com/archives/2013/06/02/27311918.html

Abracadabra, formule magique : il faut simplement raccourcir la bande de 20 %  c’est-à-dire prendre 80% de la dimension d’encolure.

Ici 62.5cmx80%=  50cm

Couper, dans le sens droit fil du morceau qui me reste, une bande de 5 cm de large et 52 cm de long (j’ai rajouté 2 cm pour la couture de chaque côté).

     9 2

Assembler la bande par le côté à la surjeteuse, on a le tour de cou.

     10 2

Rabattre  envers contre envers, on a un tour de cou de 2 cm de large. Piquer perpendiculairement une épingle sur la couture. Aplatir la bande et piquer une autre épingle perpendiculairement à l’autre bout, on a les milieux. Repasser les bords. Placer maintenant les épingles l’une sur l’autre, aplatir à nouveau la bande et même opération, placer de chaque côté les épingles en perpendiculaire.

    14 2

On a sur le tour de cou quatre épingles en perpendiculaire. Placer ces quatre épingles sur les deux épingles et les coutures des épaules du montage dos devant, côté endroit de l’ouvrage. Il n’y a plus qu’à épingler les trois épaisseurs ensemble et surjeter.

 (………et là, mon col est raté  car çà grignote!!!!!)

Repiquer à la machine à coudre, une couture côté endroit, à ras du col monté et une sur le col.

        17 2

 

ETAPE 5 : finition côtés et bas.

Surjeter du bout de chaque manche au bas du tee-shirt.

Surjeter le bas du tee-shirt et rabattre vers l’intérieur sur 2 cm.

Piquer à la largeur du pied de biche une première couture, puis une deuxième couture au ras du rabat.

              18 2

 

Et offrir le cadeau…………. Même s’il est un peu raté, ça fait toujours plaisir !! il faut dire que mon col est un peu moche mais c’est mon premier.

 

 

 

 

 

 

Pine burr 3D

Bloc « pomme de pin », patchwork en 3 Dimensions.

L’Alabama, depuis le 11 janvier 1987,  a désigné officiellement, le « Pine Burr Quilt » (Cône de Pomme de pin) comme un symbole culturel de son état. Très influencé par la communauté afro-américaine représentant une majorité de sa population, les traditions de quilt  se perpétuent et permettent de découvrir ces superbes réalisations réalisées en trois dimensions, avec des couleurs superbes.

Aidée par ce site : http://niftyquilts.blogspot.fr/2012/10/doin-pine-burr.html

On peut trouver plein d’exemple sur la toile !

   Je partage ma petite  expérience pour ceux et celles qui seront conquises par cette technique.

Conseil : Piquer lentement car il y a de l’épaisseur.

Matériel :

Table de découpe, ciseaux et cutter.

Règle à patchwork et fer à repasser.

Grandes épingles à patchwork.

 

Fournitures :

Tissus variés dans des chutes, restes…………ou des coupons genre Fat quarter, format 45x55 cm.

Tissu de fond léger.

Conseil : Sert à l’élimination des restes de tissus.

 

Préparation :

Etape 1 :

Je prépare un carré de 31 cm de côté dans mon tissu de fond. Bien repassé, je marque au fer les médianes pour marquer mon centre.

 

Etape 2 :

Je repasse mes coupons ou mes chutes et je coupe dedans des carrés de 8 cm de côté.

A titre d’exemple pour ce motif, j’ai coupé  229 carrés et fait 14 rangs complets, mais c’est variable pour chacun.

 

                                                                

Etape 3 :

Un carré est le centre de ma pomme de pin et je marque au fer les médianes de ce petit carré. Il suffit de superposer les pliages entre ce carré et le fond pour démarrer bien au milieu.

                                      

Etape 4 :

Je plie les différents carrés de 8 cm dans le sens de la diagonale et je marque à l’ongle.

Repassage général en tenant bien la pointe du carré pour ne pas que cela bouge.

Quand c’est fait, je ramène la pointe sur la pointe et je repasse à nouveau, pour appuyer la seconde diagonale. J’ai des triangles isocèles.

 

                                    

Couture :

Etape 1 :

Sur  le grand carré de fond,  j’épingle  le carré marqué par les médianes,  en superposant les pliures des deux morceaux. Assemblage machine à environ 1 cm des bords (largeur du pied de biche).

                                    

                                       

Etape2 :

Pour faire comme un cône fermé, je démarre le montage en épinglant 4 triangles pliés, pointes centrales vers le centre du premier carré cousu (On peut le faire aussi avec 6 carrés).

Avec un compas, je trace le cercle qui s’inscrit dans le carré intérieur  déterminé par les coutures.

                  

 

Je couds sur ce cercle et je coupe les morceaux de tissu en trop.

 

 

Lire la suite

Réalisation Passepoil.

Toujours sur le site du pouf, j'ai trouvé cette méthode de réalisation de passepoil qui peut se décliner en toute dimension !!

1 1

La garniture était étonnamment facile à faire ... quelques conseils pour vous aider à rendre cela  encore plus facile.

Site : D’après :http://www.livingwithpunks.com/2010/05/tutorial-land-of-nod-inspired-floor/

Cordonnet de courtepointe, tissu de coton, ciseaux ou cutter rotatif, tapis de découpe.

2 1

Après quadrature de votre tissu, découpez des « bandes de tissu », variable selon grandeur et épaisseur et besoin !

3 1

 

 

Lire la suite

PAPER PIECING-JELLY ROLL QUILT 2

Retourner le carré pour voir le papier et couper les morceaux de tissu excédentaire puis retirer doucement le papier en déchirant à chaque couture (pliage le long des pointillés et découpe à la main en maintenant avec le pouce et en tirant le papier pour ne pas arracher les coutures).

              

Et voilou, un carré de tissu réalisé…………à faire 35 fois.

Repassage vapeur cette fois pour bien fixer.

Il me reste 5 bandes de tissu du jelly roll.

 

 

Lire la suite

PAPER PIECING-JELLY ROLL QUILT 1

PAPER PIECING-JELLY ROLL QUILT.

Réalisation d’un plaid carré d’environ 1.50 m de côté.

                       

Çà fait « branché » parce que c’est en anglais, mais soyons clair, je ne parle que français !

 

Le jelly roll est un rouleau de bandes de tissus assortis qui sert à faire notamment des plaids, Ces bandes sont cousues à la convenance et l’imagination de chacun/chacune et que je monte ici sur du papier, modèle choisi, « Romance : daffodil » par E.Vive, pour une jeune fille que j’aime beaucoup.

 

Matériel :

Cutter rotatif et planche de découpe, fer à repasser.

 

Fournitures :

1 Jelly roll de 40 bandes format 2.5 ’’x 44 ’’ (en cm environ 6.35 x 112) (achat sur le WEB)

Feuilles de classeur quadrillées format 21x29.7 (ou autre papier)

1 bâton de colle à papier.

 

Pièce de tissu blanc pour la bande centrale en 140 cm de large, 60 cm.

 

Pièce de tissu jaune pour les bandes de finition en 150 cm de large, 1.20 m.

 

Préparation papier :

Découpage des feuilles en carré de 21 cm de côté, elles seront les stabilisateurs de la couture du motif central.

Pour ce projet, je découpe 35 carrés papier et je trace la diagonale en rouge pour bien la voir, puis deux droites parallèles de chaque côté de cette diagonale, à 3 cm de distance (utilisation de la règle à patchwork pour que ce soit bien droit).

          

Lire la suite

De un...............à deux! ( suite 1 )

Assemblage 2, couture :

Une fois mes paires constituées, je positionne les carrés l’un sur l’autre, endroit contre endroit et je couds sur les pourtours, comme pour faire un sandwich. Repassage.

    

Nouvelle découpe :

Cutter rotatif et règle à patchwork sur la plaque de découpe.

Je pose mes carrés et je les coupe sur les diagonales, en faisant bien attention de prendre les droites sur les angles droits faits par les coutures du « sandwich ».

            

En ouvrant les triangles, j’ai 4 carrés de 12 cm de côté montés de façon assez originale et sans grande difficulté.

  

Lire la suite

De un...............à deux!

 

Pour donner suite à l'achat de jelly roll, c'est magique!

Jelly roll géométrique sur « peau de vache ».

 

Pour plaid coloré avec un Jelly roll (40 bandes), format terminé environ : 120 x 175 cm.

L’avantage du « kit », c’est un format de coupe parfait et un ensemble de couleur complémentaire dans le même genre de tissu, couleur et matière. On peut bien sur le réaliser en coupant dans son assortiment personnel, des bandes de même dimension.

Cette technique permet d’avoir un panneau central de figures géométriques enchevêtrées en ne faisant que des coutures droites donc assez facile.

Outillage : Règle patchwork, plaque de découpe, cutter rotatif, fer à repasser.

Fournitures :

Motif central :

Jelly roll (à choisir sur le web ou autre fournisseur) de 40 bandes, format US, 2.5 ’’x 42 ’’.

Finition :

Tissu motif bleu ciel : 25 cm en 120.

Tissu blanc : 1,10  m en 150 (plaid et bande d’arrêt).

Bande d’arrêt tissu bleu 1 m en 150.

Doublure :

Au choix couverture, molleton et doublure, polaire, piqué de coton molletonné….

Fausse fourrure : 2 m en 150.

 

                     résultat : plaid jelly roll géométrique

 

                                                          A suivre

 

 

 

 

Lire la suite

meli melo SUITE

                          

      Le damier réalisé.

 

 

Lire la suite

meli melo

Puzzle méli-melo en tissu perdu, quiltage machine.

 

Apparenté au « watercolor » ( aquarelle), j’applique cette technique pour finir mes restes de tissus que je conserve dans une grosse boite en carton.

Je pioche régulièrement  dedans pour faire des motifs en appliqué mais quand il y en a beaucoup, je « patche ».

 

Fournitures :

Quantité de tissus selon les réalisations mais au moins 13 sortes, fils, molleton.

Je fais ici une couverture à petit chien pour protéger le canapé, c’est plus sympa quand c’est joli et très utile pour les poils.

Dimension finie : carré d’environ 84 cm de côté (selon la souplesse des tissus utilisés)

 

Molleton 1m x 1m.

Voile d’hivernage.

Doublure coton 1m x 1m

 

Petits bouts mélangés à de beaux tissus à thème (fleurs, fruits, légumes…) ou récupération sur des bouts de vêtements que l’on a aimés.

(J’ai choisi les fleurs et toutes les couleurs !)

 

Le mieux est de se donner une couleur de base qui est à avoir dans tous les tissus utilisés.

Par exemple si on veut une réalisation dans les bleus, on ne doit utiliser que du tissu ou le « bleu » est dedans, et ce en variation de nuances allant du clair au foncé.

On détermine sa grandeur de travail selon ce que l’on veut obtenir, un coussin, un plaid, un protège canapé pour chat…

 

Le « jeu » consiste à couper des carrés de 5cm de côtés et de les trier en trois séries pour faire des modules à assembler. Il est difficile de métrer la quantité car j’ai fait beaucoup de coupe dans les chutes.

Les catégories :

1 : clair

2 : moyen

3 : foncé

Je crée ici quatre modules carrés pour le centre puis quatre modules pour l’entre lisière.

Pour les bandes de pourtour et le bord de finition, tissu uni en 110 cm,  50 cm. 

Lire la suite

Fanion

                                                                                        Allez les petits !!

 

Fournitures.

Tissu coloré et brillant, selon la grandeur du drapeau à réaliser. Ici, rouge satiné 30x50 cm.

Fil pour broderie

Fil à coudre

Doublure dessus 30x30

Petite tringle à rideau

Grand lacet blanc

 

Réalisation.

Conception du motif à broder, j’utilise le logiciel  « Digitizer pro » de Janôme, selon le modèle fourni.

Là, c’est le logo de l’équipe de football de Burie, Charente-Maritime, et je le brode sur un tissu satiné, au couleur du club.

 

 

Une fois la broderie terminée, je coupe à la forme voulue, choisie selon la géométrie du logo de l’équipe (couture en plus à prévoir environ 2 cm) pour faire joli.

 

 

Je prends mon tissu de dessous que je pose face en l’air, et mets ma broderie fanion à l’envers dessus.

 

 

Je couds trois côtés en suivant le pourtour du tissu fanion et en prenant soin de laisser le haut ouvert.

Je coupe les excédents du tissu de dessous en suivant toujours les bords du tissu fanion et je donne quelques petits coups de ciseaux dans les angles pour donner de l’aisance.

Je retourne et repassage.

Couture sur le pourtour pour que cela se tienne mieux et je fais une première couture en haut pour à la fois maintenir et pouvoir faire une goulotte pour enfiler un élément rigide (baguette, bois, tringle….) (suite)

 

 

Lire la suite

Patchwork "Zèbre"

boxes.jpg                                                 Idée que j'ai dans ma boîte.....

Alors, j'ai envie de me lancer dans un puzzle en tissu, genre appliqué avec papier thermocollant.

 

Comme ma soeur adorée déprime, je lui donne des idées pour faire des trucs et décorer utilement son appartement.

Je me suis offert une machine à coudre JANOME, j'adore!!! et la machine à coudre est pour moi, un loisir abordable dont tout le monde est capable. On peut faire des cadeaux, se faire des cadeaux... et se faire plaisir en même temps. Ma mémé qui est au ciel, passait des après-midi à ravauder avec devant la fenêtre, en se musclant ses jambes avec son plateau, même le bruit de la roue était du bonheur....peut être qu'un jour je pourrai donner cela à mes peits enfants.

Mai, joli mois de mai,...il fait frais  et humide en ce moment, je vais faire une "couverture télé" à l'homme de ma vie, il aura moins froid le soir, pour dormir devant.

J'ai trouvé à Saintes un produit inatendu, le vliesofix double face, assez génial. On peut écrire sur la couche de papier qui protège, on repasse sans vapeur sur le tissu que l'on veut, on attend 20 minutes au m oins, on retire la protection et on recolle la pièce réalisée où on a envie. En fouillant sur le net, il y a beaucoup de site qui en vendent, un autre est pas mal, je le teste en ce moment, le thermocollant "créa quick", plus épais et pour moi, plus résistant.

Je vous mettrai les étapes après ma "cogitation", mes étapes :

Donc le principe, c'est de prendre une image que vous avez envie de faire en appliqué, je vais commencer par une simple, sans trop de couleur. Si je dis noir et blanc???????????? bien sur, ja vais faire un zèbre. Très drôle ( de zèbre!!!) ,n'est ce pas?

Je l'édite à la grandeur voulue, ( chargement gratuit de PosteRazor, assez génial )                    çà peut aller de la manique à la couverture, en passant pas le tableau de déco ou le coussin.

Et je reporte les contours sur un grand papier ( de la nappe blanche fait très bien l'affaire) avec un marqueur noir.

Lorsque le dessin de base est porté, il faut diviser en portion numérotée.....à l'imagination. Ce sera mon "patron".

Je décalque les portions en mettant les numéros sur chaque pièce, sur du papier calque car il faudra que je retourne la feuille.

A suivre...Bisou

 

 

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×